Brownies aux éditions Solar

Les éditions Solar publient Brownies (mars 2012) le dernier livre de Stéphanie Bulteau.

Les passionnés de chocolat vont s'en mettre plein les yeux et plein les papilles. Chaque recette est plus scandaleuse que sa voisine.

Découvrez aussi au détour des pages, des céramiques créées par Nathalie Ribout de Un Hibou dans la Tasse.

Stéphanie Bulteau, Brownies, photographies de Pierre Chivoret, stylisme de Victorine Ducoulombier, éditions Solar, 65p.

Céramique artisanale à Roubaix

Un Hibou dans la Tasse est mis à l'honneur dans le numéro d'octobre 2017 de la revue Visite Déco.

Lire la suite

De mots en mots

De Mots en Mots est un projet collectif porté par le Centre Social Basse Masure de Roubaix. Il a pour objectif de faire découvrir quelques métiers artisanaux, d'en répertorier les outils, les mots techniques et les particularités. Nathalie Ribout, d'Un Hibou dans la Tasse, s'est prêtée au jeu de l'interview. 

Lire la suite

Interview de Nathalie Ribout, céramiste

Une interview de Nathalie Ribout, céramiste d'un Hibou dans la Tasse, sur Grand Lille TV. Retrouvez Nathalie en plein travail de tournage et de décoration.

Lire la suite

Des cadeaux made in Nord-Pas-de-Calais

Elle n3598 12dec2014 500Le magazine Elle a sélectionné une céramique d'Un Hibou dans la Tasse pour sa shopping-list de Noël 2014, dans son n°3598 du 12 décembre 2014 (édition Lille et sa région).

Un bol graphique. Féminin et racé, il est réalisé à la main par la céramiste roubaisienne Nathalie Ribout (32€).

Lire la suite

L'univers poétique de la céramiste Nathalie Ribout

Article A Nous Lille
Le magazine A Nous Lille a consacré un article aux céramiques de Nathalie Ribout dans son numéro 177 de début janvier 2013.

Entrer dans l’atelier de Nathalie Ribout, c’est mettre le pied dans un univers incroyablement poétique. Installée à Roubaix depuis août 2011, la céramiste s’est formée pendant trois ans au centre de Saint-Amand-en-Puisaye, dans la Nièvre, avant d’ouvrir un show-room et de vivre pleinement de sa passion. «J’ai commencé en auto-didacte en achetant un pain de terre et en mettant les mains dedans, confie la jeune femme. Rapidement, j’ai eu envie d’aller plus loin et j’ai pris des cours à la Madeleine, puis à Douai».

C’est au cours de la Biennale de Céramique de Steenwerck que Nathalie acquiert une certitude. «Je me suis dit: c’est ça que je veux faire!» Depuis un an et demi, la céramiste consacre presque l’essentiel de son temps dans son atelier à tourner des petits objets utilitaires ou décoratifs – théières, mugs, tasses – et à faire découvrir sa passion aux néophytes. «J’organise régulièrement des stages intensifs pour initier les gens à la céramique ou réaliser une pièce particulière autour d’un thème». L’artiste donne également des cours de tournage. Enfin, son atelier s’avance aussi en show-room où vous retrouverez ses créations aux émaux très délicats: motifs végétaux, petits poissons, carpe Koï…

Lire la suite

Cuisson de rodage

céramiques sorties du fourAvant de lancer l'étalonnage des émaux, le four subit deux cuissons de rodage. Elles permettent d'évaporer toute trace d'humidité présente dans les briques réfractaires et les joints les liant entre elles. Une fois le fonctionnement du programmateur maîtrisé, la première cuisson de rodage démarre pour une durée de 6h00. En fin de journée, la seconde cuisson sera lancée pour une durée de 17h00. Pendant ce temps, le façonnage des pièces en grès se poursuit. Il est rythmé par la lente progression de la courbe de température et le bruit régulier du four, sorte de claquements mécaniques.

Livraison du four

Photo du four de cuisson de la céramiqueLa livraison du four est un moment important dans la vie d'un atelier de céramique. Sans lui, la magie du feu ne peut opérer. Un Hibou dans la Tasse a choisi un modèle permettant des cuissons à très haute température, jusque 1280°C.

Avant toute utilisation, deux cuissons préparatoires sont nécessaires pour parachever le séchage des plaques et supports qui seront placés dans le four. Ensuite, le céramiste étalonne ses émaux en fonction de l'appareil. Certaines recettes peuvent demander des ajustements dans le choix des composants ou des quantités. Puis, les pièces crues sont cuites une première fois. Dans le jargon, on appelle cette cuisson le dégourdi (pour la porcelaine et le grès) ou le biscuit (pour la faïence).

Enfin, le céramiste prépare chaque pièce pour une ou plusieurs cuissons, suivant l'effet recherché.

Au commencement était l'argile

Une céramique est une terre cuite. Il existe plusieurs familles de terres (ou argiles). Les plus connues sont le grès, la porcelaine et la faïence. Elles se distinguent par leur composition chimique, à base de silice, de kaolin et de feldspath. Les éléments composant une argile détermine sa couleur, sa texture et surtout sa température de cuisson.

A l'état naturel, on trouve l'argile dans le sol. Les grands gisements sont exploités dans des carrières. Après extraction, l'argile naturelle subit différents traitements : passage dans des tamis, élimination des cailloux et impuretés, filtrage et pressage. Après toutes ces étapes, l'argile peut être utilisée telle quelle ou retravaillée et additionnée d'autres éléments pour la rendre plus souple et malléable.
La France compte de grandes carrières de grès et de faïence, mais aucune de porcelaine. Cette argile très blanche est donc fabriquée, principalement à partir de kaolin. Cette technique de fabrication très ancienne, mise au point en Chine au 1er siècle ap. JC, n'a été découverte en Occident qu'au XVIIIe siècle.

CÉRAMIQUES

CRÉATIONS ET PIÈCES EXCLUSIVES

EXPOSITION

ATELIER - BOUTIQUE

7, rue du Chemin de Fer
59100 Roubaix
03 20 26 41 13

mardi au samedi :
10h-13h et 14h-18h

APPRENEZ LE TOURNAGE

COURS DE TOURNAGE HEBDOMADAIRES

PASS DÉCOUVERTE

STAGE INTENSIF

Newsletter

Notre newsletter vous permet de suivre les nouveautés et l'actualité du Hibou.